Se préparer & s'organiser
L'étude de marché & la prospection
L'avis de valeur & la stratégie commerciale
La prise de mandats
Les annonces immobilières & les visites
La négociation & l'offre d'achat
La promesse & l'acte authentique
Vos questions fréquentes

La relation client

Le professionnel de l’immobilier revêt plusieurs postures parmi lesquelles nous trouvons celle de commercial. Pourtant, lorsque vous prenez en charge un bien dans le but de le vendre, vous prenez part à un projet de vie : qu’il s’agisse, pour votre client, de vendre ou d’acheter un bien.

A ce titre, la seule posture de commercial ne suffit pas, le métier nécessite également un certain sens et des connaissances en psychologie, en communication (qui ne s’arrête pas au langage verbal) et une grande faculté d’écoute et d’analyse.

Dessin d'une main sur laquelle repose une balance de justice

Point de droit : Code de déontologie

Pour rappel, la Loi ALUR a instauré en 2015 un code de Déontologie. L’objectif premier de ce code envers les professions immobilières est de « permettre l’exercice des activités de transaction et de gestion immobilières dans des conditions conformes aux intérêts des clients et d’assurer le
respect de bonnes pratiques commerciales par tous les professionnels ».

Les professionnels se doivent donc d’exercer leur profession avec « conscience, dignité, loyauté et probité »

Pour vous assurer de donner la meilleure image de votre profession mais également pour favoriser la conclusion d’un mandat ou d’une vente, vous pouvez vous inspirer de plusieurs techniques de communication et de psychologie comme l’écoute active, la synchronisation ou encore la méthode des 4R.

Ainsi, lors d’une découverte client, au-delà des informations indispensables à prendre en notes telles que les coordonnées de votre interlocuteur, adoptez une posture d’observateur et cherchez d’abord à comprendre le projet de votre client.

Nos autres rubriques