Se préparer & s'organiser
L'étude de marché & la prospection
L'avis de valeur & la stratégie commerciale
La prise de mandats
Les annonces immobilières & les visites
La négociation & l'offre d'achat
La promesse & l'acte authentique
Vos questions fréquentes

Le ravalement : planification et budget

Photographie d'un immeuble en cours de ravalement de façade

Un ravalement est à réaliser en général tous les 10 ou 15 ans, certaines villes l’imposent à des périodicités précises. La mairie émet alors une injonction (dans les grandes villes, un ravalement est souvent obligatoire tous les 10 ans). Les travaux doivent normalement être entrepris dans les 6 mois de l’injonction faite au syndicat des copropriétaires.

En copropriété, le ravalement se décide en assemblée générale, il est à la charge des copropriétaires au prorata de leurs tantièmes. La majorité requise dépend de la nature et de l’importance des travaux envisagés :

  • Ils doivent être votés à la majorité simple (art. 24 loi 10 juillet 1965).
  • Si le ravalement s’accompagne de travaux d’isolation, d’embellissement de la façade : il s’agit de travaux d’amélioration votés à la majorité absolue (art. 25 loi 10 juillet 1965).

En effet, la réglementation impose à certains bâtiments faisant l’objet d’importants travaux de ravalement de façade, d’améliorer l’isolation thermique de la façade (la Loi ELAN et le nouveau DPE sont centrés sur ces obligations).

Les bâtiments concernés :

  • Maisons individuelles, immeubles en copropriété ou collectifs à usage d’habitation
  • Façades comptant plus de 50% en surface de terre cuite (briques industrielles), de béton, de parpaing, de ciment et/ou de bardage métallique


Les bâtiments non-concernés :

  • les immeubles dont les façades sont en matériaux sensibles à l’humidité (pierre, terre crue, torchis ou bois…)


Cela touche les ravalements prévoyant d’enlever et/ou de refaire à neuf l’enduit, à ajouter ou à remplacer un parement.

Il faut compter entre 50 et 120 € du m², selon les types de façades et l’accessibilité. 
Les matériaux de construction les plus fréquents sont les suivants : 

  • Façade avec du crépi. avec ou sans enduit. L’enduit sert de protection et décoration et laissera respirer vos façades tout en les imperméabilisant et en les isolant. Le crépi est, de son côté, un matériau qui s’appliquera après l’enduit et qui permet de combler les fissures et uniformiser le mur.
  • Façade de plaquettes et parement
  • Façade en pierres (de taille, de Paris)
  • Façade avec bardage bois ou PVC

Nos autres rubriques