Se préparer & s'organiser
L'étude de marché & la prospection
L'avis de valeur & la stratégie commerciale
La prise de mandats
Les annonces immobilières & les visites
La négociation & l'offre d'achat
La promesse & l'acte authentique
Vos questions fréquentes

WC chimiques ou sanibroyeur

Un sanibroyeur se distingue des toilettes traditionnelles car il broie les déchets pour faciliter leur évacuation dans le réseau d’eaux usées de l’habitation. Il est donc constitué d’un moteur électrique équipé d’une râpe, d’un couteau ou d’une turbine centrifuge permettant de broyer les matières avant leur évacuation par les canalisations.

Il est particulièrement utilisé lorsqu’il est impossible de se raccorder aux conduits d’eaux usées (distance entre le point d’eau usé et l’installation trop grande par exemple, canalisation avec un diamètre inférieur à 100mm, etc.)

Son installation n’est pas autorisée dans tous les immeubles. Ce qui impose de faire une demande auprès de la copropriété dans le cas d’un appartement. La pose d’un sanibroyeur est interdit, surtout dans les immeubles neufs. Le mieux est de regrouper les renseignements nécessaires concernant l’installation d’un sanibroyeur, la règlementation, avant de recourir à la pose de votre WC broyeur.

Dessin d'une main sur laquelle repose une balance de justice

Point de droit : Le sanibroyeur

« Le système de cabinets d’aisances comportant un dispositif de désagrégation des matières fécales est interdit dans tout immeuble neuf, quelle que soit son affectation.

Toutefois, en vue de faciliter l’aménagement de cabinets d’aisances dans les logements anciens qui en sont totalement démunis, faute de possibilité technique de raccordement, il peut être installé exceptionnellement et après autorisation de l’autorité sanitaire des cuvettes comportant un dispositif mécanique de désagrégation des matières fécales avant leur évacuation. Le conduit d’évacuation doit se raccorder directement et indépendamment de tout appareil sanitaire sur une canalisation d’eaux-vannes de diamètre suffisant et convenablement ventilée. Il ne doit comporter aucune partie ascendante. L’installation doit comporter une chasse d’eau et être conforme à toutes les dispositions du présent règlement sanitaire.

Toutes précautions spéciales sont prises notamment pour qu’il ne se manifeste aucun reflux d’eaux-vannes ni désamorçage de joints hydrauliques dans les appareils branchés sur la même chute.

Les effluents de ces appareils sont évacués et traités dans les mêmes conditions que les eaux-vannes provenant des cabinets d’aisances, et conformément aux dispositions de la section 4. Par sa conception et son fonctionnement, l’appareil ne doit entraîner aucune pollution du réseau d’amenée d’eau potable.

Des précautions particulières doivent être prises pour assurer l’isolement acoustique correct de l’appareil et empêcher la transmission de bruits vers les locaux du voisinage.

La stagnation d’une quantité d’eau dans la bâche de pompage de l’appareil doit être limitée au minimum nécessaire au fonctionnement correct de la pompe.

Dans le cas où des opérations d’entretien rendent nécessaire le démontage de l’appareil, celui-ci doit être conçu pour ne causer aucun dommage ni aucun inconvénient au point de vue sanitaire.

L’appareillage électrique doit être réalisé de façon à éliminer tout risque de contact direct ou indirect des usagers avec des conducteurs sous tension. A cet effet, l’installation sera réalisée en prenant l’une des précautions prévues à la norme française NF C 15-100, compte tenu du degré de protection électrique du matériel. On tiendra compte du fait qu’il s’agit d’un local comportant des appareils hydrauliques.

L’appareil portera de manière apparente et indélébile les prescriptions d’interdiction ci-après :

“Il est interdit d’évacuer les ordures ou déchets au moyen de cet appareil”.

“En cas de panne du dispositif de désagrégation, l’utilisation du cabinet d’aisances est interdite jusqu’à remise en parfait état de marche” »

Article 47 de l’arrêté du 20 novembre 1979 portant sur le règlement sanitaire du département de Paris

Nos autres rubriques