Se préparer & s'organiser
L'étude de marché & la prospection
L'avis de valeur & la stratégie commerciale
La prise de mandats
Les annonces immobilières & les visites
La négociation & l'offre d'achat
La promesse & l'acte authentique
Vos questions fréquentes

Les parquets

En tant que professionnel de l’immobilier, il est nécessaire de connaître les différents types de sols existants mais aussi et surtout les différents types de parquets. Ces derniers vont différer en qualité et en disposition.

Le parquet massif

Le parquet massif a de nombreux avantages :

  • il s’agit du parquet le plus durable
  • il est inimitable et donne un résultat de haute qualité
  • il peut être posé de différentes manières (bâtons rompus, point de Hongrie, coupe perdue ou de pierre, Aremberg, Chantilly, Versailles, diamant, en échelle, etc.)
  • de nombreuses essences de bois sont disponibles et chaque parquet est unique


Son défaut principal se trouve dans son prix et sa pose délicate qu’il convient de confier à un professionnel. De plus, écologiquement, il est préférable de faire attention à la provenance du bois : un parquet massif en bois exotique sera plus polluant qu’un parquet massif issu de bois européens.

Le parquet contrecollé

Le parquet contrecollé est le plus utilisé par les particuliers notamment car il s’agit du parquet le plus disponible et accessible sur le marché. Parmi les avantages que nous lui trouvons :

  • son excellent rapport qualité/prix
  • sa déclinaison en de nombreux modèles et coloris
  • sa facilité de pose (la plupart des parquets contrecollés étant des parquets flottants)
  • selon sa qualité, il peut durer de nombreuses années
  • sa ressemblance avec le parquet massif puisque sa couche finale est en bois

Le sol stratifié

N’utilisant pas de bois, il s’agit d’un sol imitation parquet nettement moins cher que les deux premiers. Ses avantages se situent :

  • dans son prix, il coûte en général deux fois moins cher qu’un contrecollé
  • dans sa pose, il se pose en effet très facilement y compris en rénovation et permet de recouvrir un revêtement existant, notamment en tant que solution temporaire
  • dans ses variations en matière de coloris et de modèles


Cependant, il faut bien noter qu’il ne s’agit pas d’un parquet : il est donc moins durable et commencera à s’user plus rapidement.

Comparaison

 Parquet massifParquet flottant ou stratifié
PrixA partir de 50 € le m2 (à titre indicatif).A partir de 10 € le m2 (à titre indicatif).
PoseLa pose traditionnelle est plus longue, et peut nécessiter l’intervention d’un professionnel.La pose du parquet est relativement simple et rapide, que ce soit une pose flottante ou collée.
RésistanceLe parquet massif fait preuve d’une bonne résistance et tenue dans la durée, d’autant qu’il peut être rénové.La résistance dépend du parquet choisi. De manière générale, le parquet flottant résiste mieux à l’humidité que le parquet massif, mais sa durée de vie est moins longue.
EntretienL’entretien est simple, mais il faudra peut-être renouveler le traitement du bois chaque année.L’entretien est relativement simple avec un balai, un aspirateur ou une serpillère humide.

Les parquets les plus anciens

Comme nous le disions plus haut, les parquets peuvent être posés de différentes manières. Parmi les plus anciens, nous trouvons :

Composé de petits carrés embrevés dans des lames de bois entrelacées, il est assemblé avec des tenons et des mortaises. Il s’agit d’un parquet français en chêne dont la fabrication et la pose sont complexes et nécessitent donc un vrai professionnel pour être correctement réalisé. Son nom vient du château de Versailles où il est venu remplacer le marbre au 17e siècle, de nombreux motifs en dérivent comme le parquet Aremberg, Chantilly ou encore Chalais.

Les dimensions de ses panneaux sont en général comprises entre 97x97cm et 100x100cm et l’épaisseur est en moyenne de 20mm.

Il s’agit d’un parquet ancien en chêne se déclinant à l’anglaise (lames droites et de longueurs différentes), à l’échelle ou autres.
Il est assez proche du point de Hongrie mais s’en diffère par sa coupe à l’angle.

Sa largeur varie entre 8 et 10cm et sa patine naturelle confère une ambiance chaleureuse à la pièce avec des tons marron et miel.

Le parquet point de Hongrie est fait de lames de bois ayant des longueurs et largeurs identiques différemment du parquet haussmanien dont il dérive.

Proche du parquet point de Hongrie, il s’en diffère par l’angle des lames qui est de 90°.

Nos autres rubriques